Bienvenue

sur BX 2023

Bienvenue à New York ! En cette nouvelle année 2024, le nom de Nova est sur toutes les lèvres - gangs, police, presse… À vous qui vous lancez sur sa piste, voici un conseil : rebroussez chemin, sans quoi le Serial Mind pourrait bien remodeler votre esprit à sa guise - et qui sait alors ce que vous deviendriez entre ses mains ?


Prédéfinis



Rumeurs RP


BREAKING NEWS

Qui est Lei Lightbird ? Ce nom est désormais cité comme étant celui de la cible privilégiée de Nova. Certains ravisseurs prévoient déjà de passer à l’action et d’utiliser Lei comme appât ou moyen de pression sur Nova. Pour l’heure, nul ne sait ce qui relie ces deux personnes ; cela relève même de la gageure d’affirmer qu’elles aient un lien quelconque. Mais beaucoup sont sûrs d’une chose : Nova connaît et veut obtenir Lei à tout prix.


Les coups bas dans l’ombre semblaient avoir cessé, mais non… Des sans-abris et des badauds continuent d’avertir la police et la presse que des chasses à l’homme troublent leur quiétude. Soyez vigilants, car vous ne savez pas quand, où et comment votre vie vous sera ôtée et dans quelles sinistres circonstances.


C'est le désordre chez les Dragons. Leur siège a été la cible d'un attentat à la bombe et plusieurs signalements sont lancés pour cause de disparitions inexpliquées. Où sont passés les dénommés Hsin Da Kang et T'Ien-Khuan Gu ? Il semblerait qu'un chaos indicible se soit mis en place depuis l'explosion. La réaction ne se fait pas attendre : Qiao Tao va bientôt se révéler et présider une réunion extraordinaire de tous les Dragons de New York. Qui voudrait en apprendre plus sur le chemin qu'emprunteront les Triades ?


Adopteunmembre.com

nouveau

- Eugène Melbourne -
Plus qu'une petite barrique de muscles. C'est un ours qui a le coeur sur la main. Mais si vous avez le malheur de figurer dans sa liste de suspect à effacer de la circulation, il ne vaut mieux pas avoir affaire à lui. A la fois boucher et nettoyeur, c'est lui qu'on appelle pour faire le ménage des gangs de la ville. "Les cochons, il n'y a rien de mieux pour faire disparaitre un corps..."

nouveau

- Finn Mulligan -
Finn est un garçon entouré de nombreux frères et sœurs, dont la curiosité lui a valu quelques séquelles mais surtout une place dans la famille des cerfs desquels son père faisait déjà partie. Jeune étudiant, c’est un informateur hors pair qui maîtrise plusieurs langues.

nouveau

- Babylone "Babe" Smith -
« Babe » n’a pas de passé. Et pour cause, peut-être avez-vous entendu parlé de lui dans les faits divers, cet homme qui a été retrouvé blessé par balle et qui, des années plus tard s’est réveillé, frappé par une amnésique profonde. N’en pouvant plus des examens et de cette vie sans passé, il s’est enfuit et a été recueilli par Yue, recruteur de prostitués chez les dragons, qui l’a pris sous son aile avant de le rendre utile à sa façon.

nouveau

- Jackson Reed-
Élevé par la rue, Jack’ n’a pas un langage gracieux, et son éducation est probablement aussi pauvre que le fond de ses poches. Redoutable viseur, en étant la cible des flèches de son arbalète, il est quasiment impossible de pouvoir lui échapper ! C’est un loup errant, même s’il agit souvent par intérêt. Le pognon, il n’y a probablement que ça qui ne lui passe pas par-dessus la tête.

nouveau

- Zetsu Himura -
Une prostitué sous le joug des Dragons. Voilà ce qu'est ce jeune homme vendu dès ses treize ans pour payer les dettes de sa famille après la mort de son père. Après avoir vécu un enfer, puis un rêve qui s'est rapidement brisé, le voilà avec l'espoir de s'en sortir et de continuer sa vie. Libre? nous le saurons bien assez tôt.

header gang

 :: PÔLE ADMINISTRATIF :: Bureau des admissions :: Admissions en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cycle circadien. Clive S. Legge [Finie]






Invité
Invité
Jeu 3 Aoû - 15:23
Clive S. Legge

Âge : 32 ans
Métier et/ou études : Gérant d'un garage auto / moto
Nationalité et/ou origines : Kazakhstan
Situation conjugale : Célibataire
Situation familiale :Fils adopté / Frères de coeur / Son clan
Situation financière : Moyenne, très économe
Groupe : Stag
Rang dans le groupe : Chef des Stag

Avatar : Otabek de Yuri on Ice
Taille : 1 m 88
Corpulence : Moyenne, musclé
Cheveux : De jais, rasé court sur les coté
Yeux : Noirs
Signe(s) distinctif(s) : Souvent en manteau d'aviateur en cuir, énorme tatouage de cerf dans le dos, clope au bec et toc de jouer avec son zippo.

Calme Cool Radical Téméraire Borné Pas chiant

Nonchalant Compréhensif Réfléchi Communicant Secret Rêveur


Histoire


La Nuit


Le vent soufflait, emportant avec lui le sable du désert. Il faisait chaud et sec, c’était un temps presque quotidien. Mon visage était tourné vers l’entrée de l’orphelinat, j’étais jeune, trop jeune et pourtant c’est l’un des rares souvenirs qu’il me reste de mon pays natal. Je m’étais imaginé des millions de façon, le jour où quelqu’un viendrait enfin me sortir de ma solitude. Je ne savais plus comment j’étais arrivé dans cet établissement. Peut-être que j’y étais depuis toujours, peut-être que je venais seulement d’arriver, mais ce portail, entouré de ces murs blanc salis par le temps était la liberté. La vie.

Chaque jour je priais, mon esprit enfantin ne laissait jamais une seule seconde de répits à la façon dont quelqu’un viendrait me chercher. La vie était monotone, nous n’étions que des enfants, on s’amusait, on riait. On se battait. Je ne manquais pas vraiment de besoins, mais c’était une vie seule, et sans amour. Sans comprendre ce qu’est l’avenir.

Un jour, il est entré. Il était beau, grand, et fier. Il est passé devant moi et je n’ai pu m’empêcher de l’admirer. L’émerveillement dans mes yeux je voyais en cet homme un modèle. Je me suis approché pendant que d’autres le fuyaient et j’ai tendu une main. Une main sainte et innocente. L’homme s’est accroupi, et encore à ce moment il me dépassait. Il me regardait à travers ses lunettes noires, je savais qu’il me regardait droit dans les yeux. Je n’étais pas intimidé, ni apeuré. Pour moi il était inoffensif. Alors il a enlevé ses lunettes et j’ai plongé mon regard dans le sien, je suis tombé amoureux. L’amour d’un enfant pour son père, le regard d’un ange. Il a souri et j’ai enfin entendu sa voix.

« Comment tu t’appelles petit ?
-Petropavl … »

Il avait hoché la tête, sans me quitté du regard. J’avais souri à mon tour et la main de l’homme s’était levé pour se coller lentement à la mienne. Sa main était grand et rugueuse comparé à ma peau d’enfant. Je ressentais une autre chaleur, inconnue jusque-là, un battement de cœur qui fait mal parcourant ma chair, mes veines, mes entrailles et mon âme. Je l’avais suivi, mes petits doigts entrelacé aux sien. Il me parlait, de lui, de l’Amérique, d’une vie que personne ne souhaitait, mais qui paradoxalement était une vie belle, pleine de rebondissement.

J’avais compris qu’il était venu pour moi. Pourquoi m’avait-il choisi ? Je n’avais pas reculé, j’avais souris, j’étais resté, l’enfant calme. L’eau reposante, la plénitude et le respect. Peut-être est-ce que Cain avait vu en moi. Il m’avait parlé de secret. De discrétion, plus rien n’existait du petit parcours de mon enfance à l’orphelinat. Comment était-il arrivé ici ? Pourquoi il était venu me chercher ? Je ne l’ai jamais su. La seule chose qui était certaine, c’était que je quitté ces lieux pleins de désespoir et de solitude sous le regard envieux des autres enfants, car ce jour-là, je venais de rencontrer mon père.


L'Aube


« Tape plus fort Clive. Plus souple sur tes jambes !
-Oui chef ! »

J’avais à pine la majorité. J’avais appris à vivre dans l’anonymat de mon père aimant. J’avais appris la vie et la mort. La cruauté de l’esprit et la torture du corps. Je ne cessais de m’entraîner chaque jour. J’ai ouvert les yeux à travers le sang et la sueur. La rage te la colère. La haine d’un monde et la férocité des poings qui ne cessent de tomber. Je restais moi, j’étais calme, j’ai toujours été l’eau calme. Les Stag m’écoutaient, sans broncher déjà à mon jeune âge. Ils n’appliquaient pas forcément ce que je leur disais, mais restaient à l’écoute et venaient se plaindre lorsqu’ils allaient à l’encontre de mes dires et que leur plan tombait à l’eau. Je n’ai jamais su si c’était de l’admiration ou de la jalousie.

J’ai préféré partir quelques temps. Cain le savait, il l’avait toujours su qu’il fallait à un moment où un autre que je me détache, quelque temps. Les rayons timides du soleil me poussaient à choisir où serait ma voie. J’étais déjà nonchalant, trop réservé. J’avais l’impression de ne pas être chez moi. Je suis parti quelques temps dans l’armé. Où est-ce que je pouvais aller ? Nulle part ailleurs.

Il y avait toujours cette image du combat, de la haine et des ratés. Ceux qui ne savent pas pourquoi ils sont ici ! J’étais un peu comme eux, toujours dans une perpétuelle boucle, savoir si je dois faire le bien ou le mal.  Si je ne suis pas déjà en train de le faire. J’avais l’arme à la main, sur quelqu’un ou sur ma tempe ? Tout était si simple, si … Commandé. L’armée n’était pas pour moi, le gouvernement nous hait. J’avais ramassé la terre sèche qui me rappelait, les grains glissaient entre mes doigts et chacun d’eux me rappelait la solitude. D’où je viens, ce que j’étais.

La douleur, le creux dans le thorax. Le corps vibrant et tremblant. Couvert de sueur. Le poing qui se heurte.

« Tu rêves trop Clive ! Bouges-toi le cul et mets-le à terre. »

Cain était là, il a toujours était là et personne ne le sait. Les gestes sont rapides. Je me suis endurci. J’ai 25 ans, et mon expérience n’est plus la même qu’un adolescent en pleine crise. Le sang gicle, la lèvre est fendue et mon dernier coup brise la mâchoire. Je suis désolé. Je n’aime pas la douleur, faire souffrir. L’exécution. Il n’y a que deux voie dans la rédemption, la vie ou la mort. Mon regard est noir, et je porte sur le monde ma révérence, mon titre et la personne que je suis. Mon parcours est mien, je connais ma famille. Mon père. Je les connais, mais ils ne me connaissent pas, j’aime l’âme d’un leader. Peut-être que c’est ça que Cain avait vu en moi. J’étais pourtant si jeune.


Le Jour


Il y avait foule ce jour-là et le brouhaha était bien trop grave. Un coup de feu part en l’air et la foule se calme. Une réunion au plus haut sommet. J’avais ma clope à la bouche, la fumée sortait lentement et je me perdais dans son opacité. Je n’avais pas de discours. Je n’en avais jamais eu besoin. J’étais devenu un homme, un vrai. J’étais sûr de moi, j’étais fort et je le suis toujours. Le verdict tombe et je souris en regardant la flamme de mon briquet.

« A l’unanimité, et par l’accord des rands et de l’ancien, Clive Scott Legge sera votre nouveau chef. Stag. »

J’avais levé les yeux vers la foule. Ils me regardaient avec admiration, ce n’étais plus de la jalousie. Voilà ce que Cain avait vu en moi, mon âme. Je m’étais levé, ils savaient tous que je n’étais pas fan des grands discours, ils venaient tous me parler, et je leur répondais, je les aimais.

« Merci »

Ils avaient applaudi, le brouhaha avaient repris. Et la festivité avait commencé. Mercenaire ou non tout le monde aimait la fête, c’était le moment rare où tout le monde pouvait-être une autre personne. Je m’étais surpris à rire, plusieurs fois et ils aimaient ça.

Quand je suis parti, Cain m’avait offert des clés, avait soulevé une bâche pour dévoiler une splendide Harley Davidson des années 80. Nous étions seuls. Je me suis approché et j’ai tendu une main. Une main sainte et innocente. L’homme voulait s’accroupir, et encore à ce moment il me dépassait. Il me regardait, je savais qu’il me regardait droit dans les yeux, dans mon âme. Je n’étais pas intimidé, ni apeuré. Il posé sa main sur la mienne. Elle tremblait et paraissait plus faible que lorsque je l’ai connu, mais elle était toujours aussi puissante et faisait naître une admiration profonde envers lui. Je l’avais enlacé, remercié. J’étais parti.

En rentrant, j’avais salué mon renard apprivoisé. Coyote. Il était sur le bord de la route un jour quand je suis rentré. Là où tout le monde l’avait laissé pour mort, je l’avais ramassé, nourri et soigné.

Le soir sur le lit, je ne savais si je devais être heureux de tout ça, bien-sûr que je l’étais, mais je prenais seulement conscience de toutes les responsabilités qui étaient en train de s’approcher de moi, elles étaient palpable. J’avais pris une inspiration, pourquoi j’étais seul à ce moment-là ? J’avais appelé un ami. J’avais couché avec lui. Pourquoi je l’avais appelé ? Je voulais être un peu seul.


Le Crépuscule


32 ans, le temps est passé à une vitesse incroyable, aujourd’hui … Je suis toujours moi. Clive, fils de Cain, chef de Stag. Je ri intérieurement à chaque fois que je prononce cette phrase et pourtant, là est la réalité. Je me suis toujours et me base encore sur la réalité. L’eau calme et la plénitude, je connais mes ennemies et mes aillés, ceux en qui je dois faire confiance et ceux que je dois éliminer. Pour exemple je ne déprécie pas les Foxes, mais je ne leurs fais pas confiance quant aux Squalls, je les hais plus que tout.

Je ne veux pas faire partie d’un gouvernement de soumis. On ne capture pas l’eau.

J’entends de plus en plus parler de moi. Un jeune homme qui ne donne pas plus que 25 ans, à l’allure d’un motard nonchalant. Il y a beaucoup de il parait. Il est froid, sans pitié. Il est cool et compréhensif. Il a un avion chez lui  qu’il rénove. Il a su dompter un requin. Il boit du thé à la vanille.

Je me moque pertinemment de ce que l'on peut dire. Pour moi, chaque jour le soleil se couche et se lève. Répétant la même boucle et je recommence à naître. Je me vois dans mon pays natal, une main contre une autre, mes recherches et mes découvertes. Mon monté en rade et mon père. Je promets que demain sera un autre jour, mais en général, demain est une répétition d’aujourd’hui dans un perpétuel cycle circadien.

Pseudo ou prénom : Max
Âge : 20 ans
Comment avez-vou connu le forum ? : Partenariat à partenariat
Commentaire : Très beau fofo ♥


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citoyen
Messages : 281
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 29
Localisation : Sur une autruche

Feuille de personnage
Âge: 38
Métier: Gardien d'autruches
Nationalité(s): Américano-Tchécoslovaque
Jeu 3 Aoû - 17:01
Bienvenue a toiiiii!!!

Ca fait plaisir de voir un chef de clan apparaître tout à coup et au moment où on en a le plus besoin pour remotiver les troupes.

Saches que c'est moi qui vais te briefer sur ce que tu as loupé et ce qu'il y aura à faire et également m'occuper de ta fiche quand tu reviendras. (Oui je sais je n'apparais pas sur la PA C'parce-que je suis un admin fantôme~! Pas si ectoplasmique que ça.)

★_______________★



Fan Club Powa:
 

Antoinette et sa cour:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Squall
Messages : 74
Date d'inscription : 07/04/2017

Feuille de personnage
Âge: 34 ans
Métier: Associé/sous chef
Nationalité(s): Américaine
Dim 6 Aoû - 20:01
Oh ravie de voir le chef des Stag!

Bienvenue sur le forum fox
Revenir en haut Aller en bas
avatar
NYPD
Messages : 56
Date d'inscription : 16/10/2016

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Métier: Lieutenant à la NYPD
Nationalité(s): Américaine
Dim 6 Aoû - 21:32
Coucou et bienvenue sur le forum ♥
Comme mes camarades, quel plaisir de voir quelqu'un pour le chef des Stag !

Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mar 8 Aoû - 16:54
Premièrement je vous remercie de votre accueil qui me fait vraiment plaisir !

Deuxièmement, je pense avoir fini la fiche, mais de suite s'enchaîne le troisièmement, j'ai fait de mon mieux pour suivre les instructions. Je connais l'importance de ce personnage dans le forum donc j'espère que cela vous convient ainsi, si toute fois il y a besoin d'un quelconque modification, n'hésitez pas ! Saute
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citoyen
Messages : 129
Date d'inscription : 31/01/2017
Localisation : Dans une ruelle sombre, à t'attendre

Feuille de personnage
Âge: 28 ans.
Métier: Chômeur
Nationalité(s): (Écrire au féminin)
Mar 8 Aoû - 19:18
♥ Bienvenue parmi nous encore, ravi que tu ai pris ce prédéfinis cher à nos coeurs

★_______________★



Hier à 16 ans j'étais un sale gosse, aujourd'hui, ça n'a pas changé.


Mes autres gueules:
 
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mar 8 Aoû - 20:56
Bienviendu o/ et bonne chance pour ta validation
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-2023 Bronx :: PÔLE ADMINISTRATIF :: Bureau des admissions :: Admissions en cours-
Sauter vers: